• Le port de chaussettes de contention est-il réellement contre-indiqué la nuit ?


  • Très souvent, les nombreux conseils donnés aux utilisateurs de chaussettes de contention préconisent une interdiction de porter les chaussettes de contention sur jambes lourdes la nuit. Mais cette interdiction est-elle vraiment stricte ou y a-t-il des cas d’exception ?



    Professions à risques



    Evidemment, les chaussettes de contention pour hommes ou femmes s’adressent aux patients qui présentent des symptômes d’insuffisance veineuse mais aussi aux personnes exposées aux professions à risques. Mais dans le cas où cette profession est exercée la nuit, la contention doit être posée avant d’aller au travail et ce, même la nuit. Il en est le cas des barmans et les barmaids, des serveuses ou encore des DJs.



    Sur avis du médecin



    Chaussettes de contention

    Outre ce cas, les chaussettes de compression ne doivent être portées la nuit que sur avis d’un médecin. En effet, la stase veineuse ne se produit que lorsque le patient est debout. En position prolongée durant le sommeil, la circulation sanguine reprend son rythme normal. Voilà pourquoi il est inutile de mettre le dispositif médical pour jambes lourdes. Evidemment, le médecin ne prescrira le port de chaussettes de compression la nuit que dans de cas très particuliers.



    Après opération ou en immobilité totale



    D’autres cas peuvent également faire exception parmi lesquels les personnes venant de subir une opération. Les chaussettes de contention de classe 2 sont le plus souvent prescrites aux patients. Elles seront le plus souvent consignées pendant 1 ou 2 jours. Mais alités, les patients peuvent également souffrir de jambes lourdes et recevoir un traitement par contention. Il en est par exemple le cas des femmes enceintes alitées mais qui sont aussi les plus exposées à des problèmes d’insuffisance veineuse. Dans ce cas, le médecin peut être amené à lui consigner le port de chaussettes de contention grossesse la nuit.